Une économie de notes

Publié le par viglent

J'ai reçu un email ce matin d'un amis très cher à moi qui me raconte une expérience forte intéréssante, en réalité cette histoire est liée a une discution que nous avons eux il y a un moment, un mode régner par l'open source est il un monde meilleur ?

Un professeur d'économie dans un collège a annoncé qu'il n'avait jamais eu un étudiant qui avait failli son cours. Nous allons voir comment il se retrouve dans la situation où toute sa classe a failli. La classe entière avait insisté pour dire que le socialisme fonctionne et que,  par conséquent, personne ne serait ni pauvre ni riche.  Un égaliseur extraordinaire. Est-ce que cet homme est vraiment un génie? Lisez ceci car c'est réellement arrivé!

 


Alors, le professeur annonça : "D'ACCORD ! nous allons tenter une petite expérience en classe".. 


Je prendrai la moyenne de toutes vos notes, en remplaçant les dollars par des notes, on aura un résultat plus concret et mieux compris par tous. Vous aurez alors tous la même note, personne ne sera mal noté, ni n'aura un "A".... Après le premier examen, les notes furent moyennées et tout le monde obtint un "B". Ceux qui avaient beaucoup travaillé étaient déçus et ceux qui avaient travaillé moins étaient ravis. 

Lors du deuxième examen,  ceux qui avaient travaillé peu, le firent encore moins et ceux qui avaient beaucoup travaillé décidèrent de ne plus se la fouler prendre la route du peuple libre et étudièrent peu. 

 

La moyenne du deuxième examen fut un D!  Personne n'était content et lors du troisième examen, la moyenne fut un F. 

 

Pendant les  examens ultérieurs, les notes ne montèrent jamais, les pointages de doigts commencèrent, les jugements dominaient les conversations et tout le monde se sentait mal. Personne ne voulut étudier pour le bénéfice de l'autre.

À la grande surprise de tout le monde, ils faillirent tous.  C'est alors que le professeur  déclara que le socialisme était une machine à perdre, car lorsque la récompense est grande, l'effort pour réussir est grand aussi.  Et alors, lorsque le gouvernement enlève toutes les récompenses, personne ne fournira l'effort ni voudra réussir. Cela ne pourrait être plus simple.

 

Les 5 phrases qui suivent sont possiblement les meilleures conclusions sortant de cette expérience:

 

a. Vous ne pouvez pas ordonner aux pauvres  d'obtenir le succès en ordonnant aux riches de ne plus en avoir.

b. Lorsqu'une personne est recompensé sans avoir à travailler, une autre travaillerait sans en être récompensé.

c. L'Etat ne peut donner quelque chose à quelqu'un sans l'avoir enlevé au préalable à quelqu'un d'autre.

d. On ne peut pas multiplier la richesse en la divisant!

e. Lorsque une partie de la population a compris qu'elle n'a pas besoin de travailler car l'autre partie est entrain de le faire pour elle ET lorsque cette dernière arrive à comprendre que ça ne vaut pas la peine de travailler car quelqu'un d'autre va récolter le fruit de son travail, alors c'est le début de la fin de toute une Nation.



Publié dans Management

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article