Le management.

Publié le par k'

Non, je ne suis pas un diplômer en gestion, et non je ne suis pas non plus un dirigent accumulant derrière moi des dizaines d’années d’expériences dans le management, pour tant je mets un article avec  un titre aussi oser « Le management ».

 

Je ne vais pas vous parler ici du management comme on l’abord dans les grandes écoles de gestions mais plutôt de cette étrange chose qui nous arrive tous à un moment ou un autre dans notre vie professionnelle. Je veux parler du cet art et science dont aucun livre ni aucune formation ne fixent les règlent peu importe d’être responsables de deux personnes ou de plusieurs milliers.

Pour être manageur vous devez montrer que vous êtes fort, que vous pouvez être leader, novateur, capable de faire apparaitre des augmentations comme par magie, vous devez être un juge sévère mais juste, un génie de la finance, un protecteur et un saint sauveur.


Vous allez être responsable d’un groupe de personnes que vous n’avez pas choisi que vous pouvez ne pas aimer, avec qui vous allez trouver aucun point commun, et qui ne vous apprécie pas non plus. Vous allez devoir pousser tout ce petit monde à faire son travail chaque jour, à tirer le meilleur d’eux sans oublier que vous êtes responsable de leurs sécurités, de leurs états physique et mentale. Vous devez aussi veiller au respect des droits qui régissent votre métier, vous devez connaitre à la lettre vos droits, les droits de ces personnes, de votre  société, et des syndicats etc.


Un autre point essentielle est que vous devez toujours garder votre sang froid : vous n’avez pas le droit de crier, de jeter des papiers par terre ou de mettre tout ce monde au piquer parce que je vous le promets des fois ils se comportent vraiment comme des enfants. Ils ne viennent pas à temps parce qu’ils n’ont pas entendu le réveille sonné, ils refusent d’accomplir tel ou tel tache, ils partent tôt, et vous demande des vacances quand vous avait le plus besoin d’eux.

 

la suite très prochainement.

 

Publié dans Management

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article